Appelez-nous : 01 84 25 05 86

Marie Lallemand

05 septembre 2019

4 commentaires

Accueil Degustation

Comment reconnaître les 9 grands cépages

Comment reconnaître les 9 grands cépages

A la base du vin, la variété de raisin, que les professionnels appellent cépage. C’est lui qui va principalement donner des odeurs et des saveurs spécifiques : un style unique et identifiable. Les plus réputés sont appelés « cépages nobles »…

On dénombrerait, dans le monde, plus de 7000 cépages différents. Tous n’ont pas les mêmes caractéristiques ou qualités et certains sont plus réputés que d’autres. Ces derniers sont présents dans de dizaines de pays et cultivés sur des dizaines de milliers d’hectares. Découvrez ici les 9 plus célèbres d’entre-eux et les astuces pour les reconnaître à la dégustation.

 

Les grands cépages dans le monde
Infogram

Les cépages blancs nobles

 

Le Chardonnay, polyvalent et fruité

On attribue son succès à sa capacité à s’adapter à tout type de climat. Dans la fraîcheur de Chablis par exemple, il révèle des notes de pomme, de poire et d’agrumes, ainsi que des arômes végétaux. Ces vins sont réputés vifs et minéraux. Dans un environnement plus tempéré, il est riche en fruits à noyau comme la pêche, et en melon. Enfin, il rappelle les fruits tropicaux et produit des vins opulents lorsqu’il mûrit sous les climat chauds. Cependant, de manière générale, la plupart de ses arômes typiques sont en réalité liés à sa vinification. De la fermentation malolactique, il tire ses saveurs lactées de beurre et de crème, des lies sa texture crémeuse et du chêne ses notes de pain grillé et de vanille. Avec les années, il exprime plus de complexité à travers le miel et les fruits secs. 

Le Sauvignon Blanc, vif et parfumé

Il est l’allié des vins francs, vifs, rafraîchissants et aromatiques. On le reconnaît particulièrement à ses puissantes notes végétales. Autre spécificité, ses arômes de groseille, de sureau, de poivron vert et d’asperge. Il se distingue par son caractère herbacé qui convient plutôt à un climat frais, bien qu’on le trouve aussi dans des régions tempérées où ses vins s’avèrent moins intenses et complexes. Les viticulteurs qui choisissent le Sauvignon Blanc sont souvent à la recherche de fruité et de fraîcheur. Certains sont tout de même passés en fûts, et se font alors remarquer par leurs touches de réglisse. Communément réservé aux blancs secs, utilisé en assemblage, il apporte de l’équilibre aux vins doux grâce à son acidité marquée.

Le Riesling, de sec à liquoreux

Ce cépage emblématique d’Allemagne a la particularité d’afficher un caractère variétal dans l’ensemble des vins qu’il produit, qu’ils soient secs, demi-secs ou doux. A l’instar du Chardonnay, il a une capacité impressionnante à exprimer les typicités des terroirs sur lesquels il est cultivé. En climat frais, il déploie des notes de pomme verte et de raisin, ainsi que des arômes floraux et des touches citronnées. En tempéré, il retrouve les agrumes et se laisse dominer par les fruits à noyau. Il convient aussi aux vendanges tardives, où il prend alors des nuances d’abricot, d’ananas et de mangue. Son acidité élevée et son fruité intense lui permettent de produire d’excellents vins de garde reconnaissables aux notes de miel et de pétrole qu’ils révèlent au fil du temps.

Le Pinot Gris, de multiples facettes

Ou Pinot Grigio, ces noms français et italien désignant un seul et même cépage. Dans l’hexagone, c’est en Alsace qu’il est principalement implanté. Les vins qui en sont issus possèdent le plus souvent beaucoup de corps, et sont marqués par des arômes de cannelle et de cumin, associés à des notes tropicales de gingembre et de banane. Côté fruit, ce sont la poire, l’abricot, la pêche et la pomme qui s’imposent. Chez nos voisins transalpins, il est souvent élaboré dans un style plus léger et délicat, aux arômes discrets de poire et d’agrumes. Ils sont généralement à boire dans leur jeunesse, même s’il en existe de plus opulents qui pourront attendre quelques années.

Les cépages rouges nobles

 

Le Pinot Noir, fin et délicat

Celui-ci ne s’épanouit que sur certains types de sols, ce qui rend souvent ardue la tâche des viticulteurs. Cependant, il a l’avantage de proposer des vins faciles à boire qui s’apprécient dans leur jeunesse grâce à leurs tanins délicats et leurs arômes séduisants. Le Pinot Noir préfère les climats frais et tempérés, bien qu’un excès de fraîcheur soit responsable chez lui d’arômes végétaux trop prononcés, rappelant les feuilles mouillées et le chou. Cultivé dans le cadre idéal, il propose des notes de fraise, framboise et cerise. En évoluant, il laisse apparaître des nuances animales et végétales incarnées par des fragrances de gibier et de champignon. Délicat, il perd en subtilité et gagne en arômes confiturés dans des climats chauds.

Le Cabernet Sauvignon, puissant et tannique

Souvent couplé au Merlot, il apporte tanins, acidité et fruité. Ses vins sont réputés pour leur robe intense et leur bouquet prononcé. Dans ses arômes typiques, on trouve le cassis, la cerise noire, le poivron vert et la menthe. Il est fréquemment élevé dans des barriques de chêne afin d’assouplir ses tanins, et gagne alors de nouvelles notes aromatiques,  telles que le café et le cèdre. Il n’arrive à maturité que dans des climats tempérés ou chauds, où il produit des vins charpentés. Quant aux environnements trop frais, ils font ressortir son astringence et des touches herbacées désagréables. Son acidité et ses tanins élevés sont propices à la production de vins de garde.

Le Merlot, souple et fruité

Il est le grand compagnon d’assemblage du Cabernet Sauvignon, avec lequel il partage également de nombreux terroirs, en particulier leur région d’origine, le bordelais. Dans les assemblages, il confère aux vins de la rondeur et du corps. En climat chaud, on le distingue à ses arômes de mûre, de prune et de cerise noire. De plus, il est caractérisé par des tanins fondus et un alcool élevé. Lorsqu’il gagne en maturité, il présente des notes typiques de cake aux fruits et de chocolat. Dans le climats tempérés, plus de fraîcheur signifie pour lui plus d’élégance. On voit alors apparaître les baies rouges et la menthe, ainsi qu’un gain de fermeté dans les tanins et d’acidité synonyme de potentiel de garde.

La Syrah, parfumée et colorée

Les vins qualitatifs issus de cette variété se trouvent majoritairement en France et en Australie où elle répond le plus souvent au nom de Shiraz. Ils sont très colorés, révèlent une acidité moyenne et se différencient par des tanins souples bien présents. Si elle ne mûrit pas dans les climats frais, la Syrah offre des nuances intéressantes sous d’autres latitudes. Dans un environnement tempéré, les notes végétales herbacées se mêlent à la viande fumée et aux épices de type poivre noir. Avec plus de chaleur, ce sont les fruits noirs mûrs associés aux épices douces et à la réglisse qui lui confèrent son identité. Elle gagne en complexité animale et végétale au fil des ans, avec des fragrances de cuir, de terre et de feuilles mouillées.

Le Grenache, riche et chaleureux

Troisième cépage rouge de cuve le plus planté au monde, on le trouve principalement dans le sud de la France et l’Espagne (appelé là bas Garnacha). Peu attiré par la fraîcheur, il a besoin d’un climat chaud pour arriver à maturité. Il accompagne souvent d’autres variétés et apporte du corps et de la rondeur à l’assemblage. Ses arômes caractéristiques : la fraise, la framboise, le poivre blanc et la réglisse. Lorsqu’il évolue, il perd en fruit et laisse percevoir des notes de caramel et de cuir. On l’apprécie dans sa jeunesse pour son côté fruité. Enfin, il n’est pas rare de le trouver sous forme de rosé où il délivre des vins souples et riches en fruits rouges.

 

Ces 9 cépages que l’on retrouve en France et dans de nombreux pays du monde, sont des incontournables. Si vous souhaitez en savoir plus et apprendre à les goûter, n’hésitez pas à vous inscrire à nos formations WSET.

Tags :

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda des Formations

novembre 2019

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
  • Wset 1 - Oenovino
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Lieu des cours

Les cours de dégustation ont lieu au cœur de Paris, à côté de la Place de la République, dans des locaux clairs et modernes :
L'école Oenovino
100 rue de la Folie-Méricourt – 75015 Paris

Inscrivez-vous à notre Newsletter