Appelez-nous : 01 84 25 05 86

Jules Lamon

09 janvier 2018

Pas de commentaire

Accueil Degustation

5 façons d’en apprendre plus sur le vin et l’oenologie en 2018

5 façons d’en apprendre plus sur le vin et l’oenologie en 2018

Le monde du vin est souvent complexe pour le néophyte. Comment s’y retrouver dans les centaines de cépages et d’appellations, les millésimes… Et ensuite comment choisir le bon accord vin et plat ou faire son choix parmi les milliers de domaines et de vignerons ?

Pour ça, il n’y a pas de secret, il faut apprendre pour progresser. Devenir un connaisseur demande du temps, l’expertise n’est pas innée. En fonction de vos préférences d’apprentissage, du temps, des moyens et de l’énergie que vous pouvez y consacrez, voici 5 façons de progresser en connaissance du vin et en dégustation.

1. Prendre des cours d’œnologie

La façon la plus sérieuse pour progresser est évidemment de prendre des cours d’œnologie, ou de dégustation et connaissance du vin, devrait-on rigoureusement dire. Si vous souhaitez vous reconvertir dans le secteur du vin, la meilleure façon pour commencer est de choisir une formation au vin diplômante. Par exemple, celles délivrées par notre école Oenovino. Les diplômes WSET intermédiaires et avancés sont reconnus dans le monde entier. Ces formation courtes et intensives permettent de poser les jalons avant de continuer par des formations plus longues. Et pourquoi pas devenir un jour oenologue ?

2. Vous plonger dans des livres sur le vin et la dégustation

De nombreux livres sur le vin et la dégustation sont publiés ou réédités tous les ans. Outre les classiques (Oxford Companion to Wine de J Robinson, L’Ecole de la dégustation de P. Casamayor, Le Goût du vin de Peynaud…), procurez-vous l’ouvrage “Mon cours d’Oenologie”, de Marie-Dominique Bradford, aux éditions Dunod. Ce petit précis de dégustation, rédigé dans un style très accessible, est un des seuls livres qui propose une approche réellement pédagogique de l’oenologie, à l’aide d’exercices de dégustation structurés, à faire chez soi. Articulées autour de 38 leçons courtes et ludiques, il vous permet de progresser en dix semaines.

3. Participer à des dégustations et des salons de vignerons

Salons, Master class, rencontres de vignerons… De nombreux événements permettent aux citadins de déguster des vins de toutes les régions du monde pour un prix minime, voire gratuitement ! Mieux, si vous pouvez vous libérez en journée, et que vous êtes véritablement un passionné, faites-vous une carte de visite, lancez un blog et rendez vous aux évènements de dégustations réservés aux professionnels et aux blogueurs (souvent le lundi à Paris).

Une bonne façon de connaître les évènements de dégustation les plus proches de chez vous est de vous rendre sur le site Vinexplore. C’est un agenda géolocalisé des dégustations. Si vous désirez découvrir les vins étrangers, et que vous êtes parisiens, rendez-vous chez Soif d’Ailleurs.  Ces cavistes passionnés des vins du monde entier organisent fréquemment des dîners et Master class en présence de vignerons prestigieux, difficiles à rencontrer en France.

4. Visiter les vignobles et rencontrer les vignerons

Rien de tel que se rendre sur le terrain et rencontrer les producteurs pour mieux connaître le vin. Vous pouvez choisir des opérateurs spécialisés (Wine Passport, par exemple), mais le vignoble français regorge de domaines et producteurs ouvrant leur porte aux visiteurs et amateurs. La meilleure façon de faire et de les appeler ou leur envoyer un email afin de connaître leurs disponibilités et de fixer un rendez-vous. Evitez le cœur de la période des vendanges (septembre et octobre) et demandez à faire un tour dans les vignes et la cave avec le producteur. La majorité des vignerons ne font pas payer la visite, pensez donc à acheter une bouteille ou deux (ou plus) à la fin pour les remercier.

5. Apprendre par vous-même, grâce à Internet et aux cavistes

La façon la plus économique et la plus flexible est évidemment de vous y mettre tout seul. A l’aide d’une méthode de dégustation et de ressources Internet, vous pouvez progresser à votre rythme dans la connaissance du vin.  En suivant les conseils de votre caviste de quartier, vous pouvez acheter des bouteilles et apprendre par vous-même à reconnaître les principaux cépages et terroirs. Commencez par les appellations les plus connues (Bourgogne, Bordeaux, Sancerre, Prosecco…) et cherchez des informations (cépage, climat, vinification…) sur des sites fiables. Dans la Jongle des sites Internet, les portails officiels des appellations (BIVB, CIVB,…) sont bien souvent une porte d’entrée de qualité pour rechercher les principales informations.

Pour progresser plus vite, dégustez les vins par paires, afin de comprendre leurs différences. Commencez par l’évident (Rhône vs Bordeaux) pour petit à petit approcher les subtilités (2 crus de Bourgogne du même millésime et du même producteur). Essayez également de déguster à plusieurs, en petits groupes de travail, pour comparer vos impressions et vous motiver.

Enfin, même si vous progresserez tout seul, il vous faudra tout de même songer, à un moment ou un autre,  à vous tourner vers des Mooc ou des cours d’œnologie… Ne serait-ce que pour valider votre niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda des Formations

janvier 2018

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
  • WSET 2 - Oenovino
20
  • WSET 2 - Oenovino
21
  • WSET 2 - Oenovino
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lieu des cours

Les cours de dégustation ont lieu au cœur du Paris, à côté du Jardin du Luxembourg, dans les locaux de notre partenaire :
Le Centre de dégustation Jacques Vivet
48, rue de Vaugirard – 75006 Paris

Inscrivez-vous à notre Newsletter