Appelez-nous : 01 84 25 05 86

Jules Lamon

22 mai 2018

Pas de commentaire

Accueil Formation WSET

La consommation responsable du vin

La consommation responsable du vin

De nombreux pays ont adopté des repères de consommation d’alcool à faible risque depuis les années 1980. Ils différent d’un pays à l’autre, en fonction des règlementations en vigueur. Ces repères de consommation responsable du vin, comme les règles encadrant la consommation d’alcool, sont à connaître par tous les professionnels (cavistes, restaurants, bar à vins…) dans l’exercice de leur activité.

Consommation responsable de vin : 2 verres par jour maximum

En France, une unité d’alcool représente environ 10g d’alcool pur, soit l’équivalent d’un verre de vin standard. Les experts de la santé considèrent, en France, que la consommation d’alcool (et donc de vin) devient excessive au delà de 2 doses quotidiennes.

Unités d'alcool contenues dans les verres standards des principales boissons alcooliséesSi vous consommez de l’alcool, pour limiter les risques pour votre santé au cours de votre vie, il est recommandé de :

  • ne pas consommer plus de 10 verres standard par semaine et pas plus de 2 verres standards par jour ;
  • avoir des jours dans la semaine sans consommation.

(Source : Avis d’experts relatif à l’évolution du discours public en matière de consommation d’alcool en France)

Le vin : pas avant 18 ans

L’âge légal de consommation du vin a beaucoup évolué. En France, l’interdiction de servir du vin aux enfants dans les cantines scolaires date de 1981 ! Aujourd’hui, il est interdit de vendre ou de servir de l’alcool (même du vin) à une personne mineure de moins de 18 ans, sous peine d’amende. (Source : Service-public.fr)

Lutte contre l’alcool au volant

Il faut noter que l’alcoolémie maximale autorisé en France est égale à 0,5 g/L ou à 0,2 g/L pour les détenteurs d’un permis de moins de deux ans. Il correspond à l’absorption de 1 à 3 verres standards d’alcool au cours d’un repas. Le taux d’élimination de l’alcool dans le sang par le foie, dépendant du métabolisme de chacun, est de 0,10 à 0,15 g par heure, soit l’équivalent d’une unité d’alcool par heure, au maximum.

Comme il est impossible de calculer avec précision cette diminution, il est recommandé d’utiliser un éthylomètre avant de reprendre le volant.

Alcool : situations de consommation à risque

Sachant que l’alcool contenu dans le vin réduit les réflexes et l’attention, il est recommandé de ne pas boire d’alcool dans certaines conditions. D’autre part, les conditions de santé de chacun ou le fait pour une femme d’être enceinte, constituent des situations à risque pour la consommation d’alcool. D’une façon générale, l’option la plus sûre est de ne pas consommer d’alcool en cas de :

  • conduite automobile ;
  • manipulation d’outils ou de machines (bricolage, etc.) ;
  • pratique de sports à risque ;
  • consommation de certains médicaments ;
  • pendant la grossesse;
  • existence de certaines pathologies.

Situation de cosommation d'alcool à risque

NB : Les infographies sont issues des communications de Vin & Société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda des Formations

août 2019

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lieu des cours

Les cours de dégustation ont lieu au cœur du Paris, à côté du Jardin du Luxembourg, dans les locaux de notre partenaire :
Le Centre de dégustation Jacques Vivet
48, rue de Vaugirard – 75006 Paris

Inscrivez-vous à notre Newsletter